Franchise d’un contrat d’assurance emprunteur : Comment ça marche

Vous avez un projet de création d’entreprise et vous souhaitez emprunter pour le financer ? Vous avez déjà un projet en tête et vous souhaitez le concrétiser ? Vous avez besoin d’un financement pour acheter …

4.7/5 - (34 votes)

Vous avez un projet de création d’entreprise et vous souhaitez emprunter pour le financer ? Vous avez déjà un projet en tête et vous souhaitez le concrétiser ? Vous avez besoin d’un financement pour acheter une maison, une voiture ou un bien immobilier ? Pour cela, vous allez devoir souscrire à un contrat d’assurance emprunteur.

L’assurance emprunteur est une assurance qui permet de couvrir les risques liés au crédit contracté par l’emprunteur. Elle est obligatoire pour toute personne qui contracte un prêt. Cependant, il faut savoir que lorsque vous souscrivez à un contrat d’assurance emprunteur, vous pouvez choisir la compagnie d’assurance qui va garantir votre prêt.

Qu’est-ce qu’une assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur est une assurance souscrite par un organisme financier afin de garantir à un prêt le remboursement de ce dernier si l’emprunteur venait à décéder ou à être incapable de payer ses mensualités.

L’assurance emprunteur permet ainsi d’éviter que la banque ne puisse se faire rembourser le crédit en cas de décès ou d’incapacité du client.

Il existe différents types d’assurances emprunteurs et les établissements prêteurs peuvent ainsi exiger cette couverture pour accorder un prêt immobilier.

Il existe plusieurs types d’assurances : La couverture en cas de décès, qui permet au client de toucher la somme restante due sur son crédit après son décès, La couverture en cas d’invalidité totale et permanente (CIP), qui permet au client d’obtenir le remboursement total du crédit pendant une certaine période (trois ans maximum) quel que soit l’état du client, La garantie contre les accidents de la vie (GAV), qui assure aux clients le versement des mensualités du prêt en cas d’accident grave (décès, invalidité permanente partielle, incapacité temporaire totale…). Elle peut prendre la forme soit d’une indemnisation unique ou annuelle.

Lire également :   Quel est le prix d'un ordinateur ACER

Les conditions varient donc selon les établissements bancaires et les contrats proposés. Une fois signée, l’offre de prêt doit impérativement comporter une clause stipulant que cette assurance est obligatoire pour obtenir un financement immobilier. prê

Quels sont les avantages d’un contrat d’assurance-emprunteur ?

L’assurance emprunteur est une garantie exigée par la banque lors de la souscription d’un crédit immobilier. Elle permet à ce que l’emprunteur soit couvert en cas d’incapacité de paiement, en cas d’invalidité ou de décès.

Il existe plusieurs types d’assurance emprunteur : – L’assurance groupe bancaire, qui représente le contrat proposé par votre banque pour le prêt immobilier. – L’assurance individuelle, que vous pouvez souscrire parallèlement au contrat de votre banque et qui ne concerne qu’un seul emprunteur. – La délégation d’assurance, grâce à laquelle vous avez la possibilité de choisir librement votre assurance et opter pour celle qui convient le mieux à votre situation personnelle. Dans tous les cas, l’assurance emprunteur reste un élément important du crédit immobilier. Cette assurance a pour objectif de protéger vos proches contre les risques liés à un accident ou une maladie qui compromettrait durablement votre capacité financière (décès ou invalidité absolue et définitive). En revanche, elle ne couvre pas les aléas liés aux accidents subis pendant le travail ou encore les problèmes considérés comme des «accidents sportifs». prê

Quels types d’assurance-emprunteur peuvent être souscrits ?

Lors de la souscription d’un crédit immobilier, l’organisme prêteur exige souvent que l’emprunteur souscrive une assurance-emprunteur. Cette garantie est destinée à couvrir le remboursement du capital restant dû en cas de décès, d’invalidité ou de perte d’emploi.

L’assurance emprunteur peut être soit proposée par la banque elle-même (elle agit alors en tant qu’intermédiaire), soit par un organisme spécialisé.

Il existe différents types d’assurance emprunteur : assurance groupe : cette assurance est proposée par la banque qui octroie le crédit immobilier. Elle prend en charge les remboursements du capital restant à payer en cas de décès ou d’incapacité temporaire totale (ITT) et partielle (IPP).

La quotité représente la part des revenus que l’emprunteur peut consacrer au remboursement du prêt. Elle est comprise entre 50 % et 100 %.

Lire également :   Comment faire pour éclater un bouton sans faire de cicatrice

Les garanties peuvent être cumulatives. prê

Quels sont les critères à prendre en compte lors de la souscription à un contrat d’assurance-emprunteur ?

Lorsqu’un emprunteur souhaite souscrire un contrat d’assurance-emprunteur, il convient de prendre en compte différents éléments.

Les critères que l’emprunteur doit considérer pour choisir son contrat d’assurance-emprunteur sont nombreux : Le taux de couverture proposé par le contrat.

Le taux de couverture est exprimé en pourcentage et correspond au montant des primes versées par rapport au montant total du capital restant dû à la date de survenance du risque ; La quotité assurée (ou la franchise). Cette quotité permet à l’assureur de déterminer le montant assurable et donc celui qui sera effectivement couvert ; Les exclusions liées aux garanties ; Les conditions d’application des garanties (condition d’âge, condition médicale, durée minimale ou maximale) ; L’exigence éventuelle du questionnaire médical ou « visite médicale » à effectuer auprès de l’assureur avant la signature du contrat; les modalités de résiliation du contrat.

Il convient également de garder à l’esprit que certains assureurs imposent une limite d’âge (en générale entre 30 et 70 ans) pour pouvoir souscrire leurs offres. prê

Quels sont les pièces nécessaires à la franchise d’un contrat d’assurance-emprunteur ?

L’assurance emprunteur est un contrat qui permet de garantir le remboursement d’un crédit immobilier en cas de décès accidentel ou de l’invalidité. Cette assurance n’est pas obligatoire, mais elle est souvent exigée par les organismes prêteurs.

La souscription à une assurance-emprunteur peut représenter une économie non négligeable pour l’emprunteur. Cependant, il faut savoir que les pièces justificatives demandées diffèrent d’un assureur à l’autre et que certaines conditions doivent être réunies pour bénéficier de la franchise proposée par la compagnie d’assurance choisie par l’organisme prêteur. Pour pouvoir bénéficier des avantages du contrat d’assurance emprunteur, la franchise doit correspondre aux critères suivants : – Les garanties doivent être équivalentes ou supérieures à celles du contrat groupe de la banque – La durée du contrat ne peut excéder 8 ans – Le montant des cotisations ne peut dépasser 50 % du montant des mensualités du crédit immobilier Lorsque ces critères sont respectés, vous pouvez alors prétendre à bénéficier de la franchise offerte par votre assureur. Si vous souhaitez connaître les pièces justificatives à fournir pour obtenir le droit à la franchise, contactez un spécialiste en assurance-emprunteur sur Assurances-et-mutuelles.com. prê

Comment se déroule la franchise d’un contrat d’assurance-emprunteur ?

Lorsque vous contractez un crédit immobilier, la banque à laquelle vous avez fait appel va exiger de vous une assurance emprunteur.

Lire également :   Comment trouver un bon plombier à Alfortville

Le montant de cette prime d’assurance peut être très élevé. C’est pourquoi il est important de bien comparer les différentes offres du marché afin de trouver l’assurance qui répondra le mieux à votre profil.

La franchise : Qu’est-ce que c’est ? Une franchise est un montant déduit sur votre contrat d’assurance-emprunteur et qui correspond aux garanties que vous ne souhaitez pas souscrire.

Le montant minimum de cette franchise est fixé par les compagnies d’assurance et varie selon les contrats.

Lorsque vous souscrivez votre contrat, le montant minimum de la franchise n’est pas connu à l’avance par l’organisme prêteur. Néanmoins, ce dernier sera en mesure de vérifier si elle respecte bien les conditions minimales requises pour être acceptée ou non par sa banque au moment du déblocage des fonds. Pourtant, il arrive fréquemment qu’un organisme financier refuse une demande d’emprunt si le candidat à l’emprunt remet en cause la franchise proposée en cas d’accident ou maladie durant toute la période du prêt immobilier. Dans ce cas, il doit alors changer son assureur pour trouver un accord avec son organisme bancaire sur une autre assurance emprunteur ayant un taux plus avantageux (dont le coût est calculé selon les garanties). prê

Lors d’un prêt immobilier, le souscripteur à l’assurance de prêt peut choisir une assurance auprès de l’organisme prêteur ou auprès d’un autre assureur. Il faut savoir que les banques imposent aux emprunteurs un contrat dit « groupe » qui est une assurance collective et standardisée mise en place par les compagnies d’assurance.

Laisser un commentaire